Dado

REPÈRES BIOGRAPHIQUES

1933 : Naissance de Miodrag Djuric, dit Dado, à Cetinje au Monténégro.
1944 : Mort de sa mère. Recueilli par son oncle peintre, il vit en Slovénie.
1951 : Dado suit les cours de peinture de l’Ecole des beaux-arts de Belgrade.
1952 : Il termine ses études à l’Ecole des beaux-arts de Herceg Novi au Monténégro.
1956 : Première exposition au Salon Rijeka en Croatie. Départ pour Paris le 15 août.
Travaille dans un atelier de lithographie où il rencontre Dubuffet et Matta.
1957 : Kalinowski et Dubuffet lui font rencontrer Daniel Cordier qui devient son marchand. Il quitte Paris pour Courcelles-les-Gisors.
1958 : Première exposition personnelle à la Galerie Daniel Cordier.
1960 : Dado s’installe dans un ancien moulin, à Hérouval, près de Gisors.
1961 : Dado est profondément affecté par la mort de son ami, Bernard Réquichot.
1962 : Séjourne pendant trois mois à New York où il rencontre Hessie, peintre cubaine, qu’il épouse. Visite de Hans Bellmer et de Unica Zurn à Hérouval.
1963 : Se lie d’amitié avec Fahlström, un des artistes de la Galerie Daniel Cordier.
1964 : Dernière exposition à la Galerie Cordier qui annonce, peu après, sa fermeture.
1965 : Par l’intermédiaire de Bellmer, rencontre André-François Petit avec qui il collabore jusqu’en 1970.
1967 : Une peinture Hérouval, 1967 et une Grande fresque, 1970 sont acquises par
l’Etat pour le Fonds National d’Art Contemporain.
1968 : Premières lithographies. Michel Leiris visite son atelier. Roland Penrose lui achète un tableau.
1970 : Rétrospective au Centre National d’Art Contemporain à Paris. Le StedelMuseum d’Amsterdam lui achète trois tableaux. Achat d’une des Grandes Plages par le Fonds National d’Art Contemporain.

1971 : Entrée de La piscine dans les collections du Musée Boymans van Beuningen à Rotterdam. Commence une collaboration avec la Galerie Jeanne-Bucher qui durera cinq ans.
1974 : Deuxième rétrospective au Musée Boymans van Beuningen à Rotterdam.
Le chemin de croix entre dans les collections du Musée de Brandeis près de Boston. Début d’une collaboration avec la galerie Aberbach de New York.
1976 : Le diptyque d’Herouval entre dans les collections du Centre Pompidou.
1977 : Les collections du Solomon R. Guggenheim Museum de New York s’enrichissent du Diptyque de Montjavoult.
1978 : La Scaler Fondation fait don d’une oeuvre ancienne de l’artiste Le massacre des innocents, 1958 au Centre Pompidou.
1981 : Exposition de dessins et de collages au Cabinet d’Art Graphique du Centre Pompidou.
1982 : Dado travaille toute l’année à l’atelier Lacourière-Frélaut, où il grave.
1983 : Grand Prix étranger de gravure à Varna en Bulgarie.
Première exposition à la galerie Beaubourg à Paris.
1984 : Rétrospective de ses oeuvres, de 1961 à 1984, au Musée Ingres de Montauban.
1985 : Sa fascination pour l’univers des invertébrés et sa découverte de Buffon conduisent Dado à créer un ensemble de tableaux “ aquatiques ” recouverts d’une vitre qui sont présentés à la FIAC, par la galerie Beaubourg.
1986 : Rétrospective de son oeuvre gravé à l’Artothèque de Toulouse.
Découverte de l’Asie à travers un voyage en Thaïlande.
1988 : Incendie de l’atelier d’Hérouval, Dado reprend son travail dès le lendemain.
1989 : Une importante salle est consacrée à Dado lors de l’exposition de la donation Daniel Cordier au Centre Pompidou.
Séjour à Calcutta en automne.
1991 : Création d’un “ anti-musée ” Dado à Cetinje au Monténégro.
1992 : Nouvel ouvrage de bibliophilie avec Claude Louis-Combet et Alain Controu.
Premiers séjours à Bez-de-Naussac dans l’Aveyron où Dado installe un atelier.
1993 : Dado réalise les décors de Tamerlano de Haendel pour l’Opéra de Karlsruhe.
1994 : Dado réalise des peintures murales aux Orpelières, domaine vinicole désaffecté,
situé à Sérignan (Hérault).
Exposition des travaux réalisés à Bez au Musée Denys-Puech à Rodez.
1996 : Décors pour Llanto, de Fédérico Garcia Lorca.
1997 : Exposition au L.A.C. à Sigean et rétrospective au Musée d’Arras.
1999 : Dado commence à peindre dans la chapelle Saint-Luc à Gisors, située dans une léproserie qui date du début du XIII e siècle.
2002 : Exposition La guerre des nerfs Dado-Réquichot au Musée Les Abattoirs
de Toulouse.
2004 : Présentation des peintures et dessins de la collection Daniel Cordier à la Galerie Chave à Vence.

EXPOSITIONS PERSONNELLES, SÉLECTION :

1958 : “ Dado, Peintures ”, Galerie Daniel Cordier, Paris.
1960 : “ Dado ”, Galerie Daniel Cordier, Francfort.
1961 : “ Dado, Peintures et dessins ”, Galerie Daniel Cordier, Paris.
1962 : “ Dado ”, Galerie Daniel Cordier, New York.
1964 : “ Dado, Peintures et dessins ”, Galerie Daniel Cordier, Paris.
1965 : “ Dado ”, Galerie Cordier-Ekström, NewYork.
1967 : “ Dado ”, Galerie André-François Petit, Paris.
1970 : “ Dado, Rétrospective ”, Centre National d’Art Contemporain, Paris.
1971, 1973, 1974,1975 : Galerie Jeanne Bucher, Paris.
1974, 1975 : Aberbach Fine Art, New York.
1978 : “ Dado ”, Aberbach Fine Art, FIAC, Grand Palais, Paris.
1978, 1979, 1980 : Galerie Isy Brachot, Paris.
1981 : “ Dado, quinze ans de peinture 1958-1972 ”, Galerie A.F. Petit, Paris.
1982 : “ Dado ”, Mala Galerija, Ljubljana, Slovénie.
1983 : “ Collages et oeuvres sur papier ”, Galerie La Hune, Paris.
1984, 1986, 1988, 1990 : Galerie Beaubourg, Paris.
1987 : “ Dado ”, Galleria Forni, Bologne.
1997: Exposition dédiée à Robespierre, Musée d’Arras.
1997 : “ Dado, oeuvres récentes ”, L.A.C., Sigean.
1999, 2000 : Galerie Rachlin-Lemarié-Beaubourg.
2004 : “ Peintures et dessins de 1955 à 1964 de la collection Daniel Cordier ”, Galerie Chave, Vence.

PRINCIPALES EXPOSITIONS COLLECTIVES :

1956 : Salon de Rijeka, Croatie.
1960 : “ Antagonismes ”, Musée des arts décoratifs, Paris.
1964 : “ Huit ans d’agitation ”, Galerie Daniel Cordier, Paris.
1964 : Dokumenta III, Kassel, “ Mythologies quotidiennes ”.
1965 : “ European Drawings ”, Solomon R. Guggenheim Museum, New York.
1967 : “ Dix ans d’art vivant ”, Fondation Maeght, Saint Paul de Vence.
“ Le visage de l’homme dans l’art contemporain ”, Musée d’Art et d’Histoire, Genève.
1972 : “ Douze ans d’art contemporain ”, Grand Palais, Paris.
1976 : “ Les espaces insolites ”, Palais des Congrès, Strasbourg.
1989 : Donation Daniel Cordier, Centre Pompidou, Paris.
1990 : “ Mediale ”, Galerie Moderne, Valjevo, Yougoslavie.
1995 : “ Passions privées ”, Musée d’art moderne de la Ville de Paris.
1996 : “ Art et liberté ”, Les Jacobins, Toulouse. Biennale de Cetinje (Monténégro).
1997 : “ Made in France : 1947-1997. Cinquante ans de création en France ”, Centre Pompidou.
2001 : “ Oeuvres sur papier. Acquisitions 1996-2001 ”, Centre Pompidou, Paris.
2002 : “ Dado-Réquichot. La guerre des nerfs ”, Les Abattoirs, Toulouse.
2003 : “ Dessins de mine, dessins de plume, dessins de poils, “ galerie Chave Vence

CATALOGUES sur Dado