Boris Bojnev

FRAGMENTS D’UNE AUTOBIOGRAPHIE DE BORIS BOJNEV

Adressée à Alphonse Chave le 3 août 1962.

BORIS BOJNEV est né à Saint-Pétersbourg en 1898. Exilé à Paris de 1919 à 1939, il a ensuite vécu à Marseille, Nice, Mane (Alpes de Haute Provence) de 1939 à 1969, date de sa mort.

…Les premiers tableaux de ma collection ont été achetés chez un brocanteur du quartier des Gobelins en 1921…
…Parallèlement à mon œuvre personnelle de poète et essayiste, des recherches inlassables : vingt ans à Paris puis depuis la guerre, le Midi, Nice, Marseille, Basses Alpes, tous les Hauts Lieux de la brocante et de l’antiquité – foires et marchés populaires, rencontres et amitiés avec des artistes naïfs et primitifs vivants – m’ont conduit vers les trouvailles miraculeuses qui récompensent tôt ou tard ceux qui cherchent avec une douce mais inflexible constance.
Recherches, trouvailles, sacrifices,…
Trinité de chaque vrai Collectionneur, ont fait peu à peu de ma grande Collection de la Peinture Naïve, Primitive et Angélique, l’ensemble le plus important qui existe en Europe
…Mais le premier coup d’œil sur la première reproduction vous révèlera que les tableaux de ma Collection ont encore une autre valeur, car quand s’est posé devant moi le grand problème de leurs encadrements, j’ai vu, constaté et compris que l’ancien quadrilatère doré et plus ou moins baroque d’un cadre classique ne peut convenir en rien aux toiles de la Peinture Naïve, ni les servir aucunement.
J’ai résolu alors, après de longs essais, ce grave problème en décidant de créer un cadre spécial pour chaque toile de ma Collection, une sorte d’aura personnelle, AURA BOJNEV, qui entoure le sujet et prolonge l’atmosphère de chaque peinture….

PRINCIPALES EXPOSITIONS

1962 : Galerie A. Chave : « Choses curieuses mises sous verre ».
1963 : Galerie A. Chave : « Visionnaires illuminés et voyants ».
1964 : Galerie Henriette Legendre – Paris : « La collection privée d’un marchand de tableaux de province ».
1964 : Galerie L’œil écoute – Lyon : « Clin d’œil à une galerie de Provence ».
1969 : Galerie A. Chave : « Haute Tension I ».
1973 : Gilbert Pastor, Louis Pons et Lucien Henry organisent une rétrospective de ses œuvres au Musée de Flayosc.
1978 : ARC 2, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris :
« Les singuliers de l’art »
1980 : Galerie Chave : Exposition personnelle.
1981 : ELAC Lyon : « Le monde d’Alphonse Chave ».
1988 : Création de l’Association des Amis de Boris Bojnev,
Maison Lucien Henry, Forcalquier.
2005 : Galerie Chave : « Les Auras » de Boris Bojnev.

LES AURAS DE BORIS BOJNEV

…Bojnev, par un sens inné de la mise en scène et de la mise en situation, a su assembler des éléments disparates et désuets, rebuts sans intérêt apparent et sans esthétique avérée, pour les transmuer en chefs d’œuvre hors du temps et sans référence artistique établie. C’est la vision fantasmatique d’un émigré russe nostalgique qui, ne pouvant réaliser les œuvres somptueuses qui avaient peuplées sa jeunesse et dont il avait un souvenir précis, transformait son univers quotidien miséreux de Marseillais de la Porte d’Aix, en objets, dans lesquels il donnait libre cours à son imaginaire, en utilisant tous les petits plaisirs que lui offrait son regard d’alchimiste.

Madeleine Chave

CATALOGUES sur Boris Bojnev