LE BOIS

18 mai – mi-juillet 2019

Bois assemblés  –  Bois charbonnés  –  Bois d’épaves –  Bois peints  – Bois sculptés  – Bois taillés.

Présentation d’œuvres des artistes suivants :

AVRIL, COVRIG, FERRER, GEISEL, GRANIOU, LAUGIER, G. LAURO, MAN RAY, ROSSET et VERBENA.

L’exposition Le Bois

recense différentes manières de voir, d’utiliser, de traiter cet élément simple, naturel et chargé de mémoire. La diversité des bois abandonnés dans la nature et érodés par l’eau, les attaques climatiques et l’usure du temps a souvent inspiré des artistes qui souhaitaient redonner à ces éléments une destination inédite.
★ Armand Avril (né en 1926) réalise des montages peints en bouchons de liège, vieilles pinces à linge et autres objets hétéroclites.
★Doru Covrig (né en 1942) assemble des chutes de bois de menuiserie pour créer des personnages figés et muets, symboles de la Roumanie des années Ceausescu, qu’il a quittée en 1982.
★Juan Ferrer (1913 – 2003), maçon portugais émigré à Vence, trouvait sur les chantiers, des troncs et des souches d’arbres et les sculptait pour en faire dans un délire imaginaire rare, des personnages et des châteaux extraordinaires.
★Albert Geisel (1905 – 1970), ancien mineur de fer en Lorraine, à l’âge de la retraite pour se distraire, se décida à sculpter des poutres de bois autrefois utilisées dans les mines. Il les laissait à l’état brut ou les peignait de couleur vive.
★Michel Graniou (né en 1955) photographie des arbres et racines anthropomorphes ou des forêts méridionales dénudées par le feu.
★Amédé Laugier, mort dans les années 1960 à Nice, sculptait des quignons de bois pour obtenir d’étranges personnages-fétiches.
★Georges Lauro (né en 1939) crée des sculptures-totems imposantes, en bois laqué blanc et noir, à l’image de ses dessins.
★Man Ray (1890 – 1976) utilisait le bois d’une boîte de cigares Davidoff pour en faire des noms…
★Jean Rosset (né en 1937) sculpte, à la tronçonneuse, des bois de chêne cassés par les tempêtes des Alpes et réalise des têtes monumentales peintes.
★Pascal Verbena (né en 1941) trouve dans la mer et les rivières où il va pêcher, bois d’épaves et bois flottés, pour construire ses habitacles où « il montre ce qu’il cache et cache ce qu’il montre ».

Galerie Chave 12 & 13, rue Isnard Vence